Journée Maman Travaille 2015

journee-maman-travaille-2015

Cette année pour la première fois, vu qu’à présent je suis maman, je suis allée assister à la Journée Maman Travaille. En plus d’avoir eu le plaisir de passer la journée en bonne compagnie – Merci Diane et Catherine – j’ai pu découvrir « en vrai » Audrey Akoun et Isabelle Pailleau de La Fabrique à Bonheurs. Elles nous ont offert un Two Women Show énergisant et inspirant dont je partage ici mes morceaux choisis préférés.

Maman Travaille

  • Nous sommes tentées d’en faire toujours plus. Pour compenser, les émotions sont exacerbées. Il y a une pression sur les épaules des femmes de plus en plus tôt et partout, dans tous les milieux et toutes les sphères.
  • Il y a une injonction de performance, en plus de l’injonction de devoir être heureuse tout le temps. Au nom de cela, on finit par accepter des choses qui nous rendent malheureuses.
  • On accepte ces contraintes par peur du rejet, par peur de ne pas être aimée.
  • En conséquence, on observe une diminution de la confiance en soi, de la créativité, de la motivation et de la libido. Oups.
  • 5 étapes pour allier l’envie naturelle d’être heureuse + réussir + sérénité :
    1/ S’affirmer
    2/ Accepter d’être imparfaite
    3/ Penser et organiser son travail autrement
    4/ Être authentique
    5/ Fabriquer ses bonheurs

 

S’affirmer

= Savoir dire non, oser dire ses besoins, parler librement au bon moment.

2015-12-08 11.12.24

S’affirmer, c’est se libérer de la culpabilité, des relations toxiques ou tout simplement exprimer son désir.

Dans une situation tendue, quand on est sous l’emprise d’une émotion, il faut attendre qu’elle retombe pour pouvoir avoir de la répartie.

Quand on ne sait pas comment agir dans une situation, on peut se poser la question suivante :

  • est-ce que j’y perds en énergie ?
  • est-ce neutre ?
  • est-ce que j’y gagne en énergie ?

La réponse peut nous permettre d’agir.

La culpabilité autofabriquée, c’est stérile

Elle nous empêche de nous réaliser et d’être nous-même. Une fois identifiée, cette culpabilité est à moitié licenciée. Il faut licencier la culpabilité auto-fabriquée.

Les relations toxiques

On les reconnaît aux phrases du type « je serais toi… », « je te l’avais bien dit », « c’est pour ton bien » etc.

Elle pompent de l’énergie, font du mal ou dévalorisent. On croit parfois que ces relations sont obligatoires mais non. Le problème, c’est quand on se laisse envahir par les bénéfices secondaires associés à cette relation. Il faut donc décider clairement, de soi à soi, de ce qu’on accepte et de ce qu’on n’accepte pas.

Cela coûte beaucoup d’énergie de se conformer aux attentes des autres.

Exprimer son désir

Pour arrêter cette fuite d’énergie, il faut faire son coming-out de ce que l’on veut dans la vie. On peut commencer par quelque chose de pas trop impliquant émotionnellement pour éviter des projections et des jugements. Cela va devenir de plus en plus facile ensuite.

Accepter d’être imparfaite

2015-12-08 11.33.45

Pourquoi voulons-nous être parfaites dans une impossible version de nous-même ?

C’est conditionné dès l’enfance : nous voulons tout faire bien pour être aimée, acceptée et reconnue. Devenue adulte, c’est un terreau parfait pour les injonctions sociétales de réussite, de beauté, de vacances au soleil, de famille etc.

Cette pression entraîne une peur permanente de ne pas être à la hauteur. Comme si être au top allait rendre heureux. En fait, non.

Et si on essayait d’être imparfaite à la place, juste pour voir ?

Il est possible de se déconditionner. « Mieux vaut fait, que parfait ».

Cette envie de perfection ne doit pas bouffer notre énergie.

Penser et organiser son travail autrement

2015-12-08 11.44.49

Le monde du travail est source de pression intense.

Le travail construit notre identité et notre utilité au monde. Mais en plus, on demande aux femmes de concilier beaucoup trop de choses : le travail + la vie domestique + une version de soi au top –> épuisement.

On l’accepte car nous sommes enfermées dans des croyances et des représentations façonnées dès l’enfance. Il est donc nécessaire de remettre en question régulièrement son histoire et ses croyances pour voir si et pourquoi on accepte.

Le travail n’est pas seulement une histoire de cerveau et de volonté, mais aussi d’émotions à gérer : la tête + le cœur + le corps sont indissociables. Si on reste dans un seul, cela ne marche pas.

Le cerveau est actuellement hyper-sollicité (mails, réseaux sociaux, notifications sur le téléphone, écrans). Il reçoit plus d’informations qu’il n’est capable d’en traiter. Il y a donc un risque de surcharge cognitive : « je n’imprime plus ».

Le cerveau a donc besoin d’être chouchouté. Il faut le débrancher, le déconnecter et reprendre la main dessus. Jubiler à nouveau de réfléchir, de rêver. On devrait jubiler au quotidien. Or, on perd le sens et on a l’impression de subir le quotidien.

Les émotions aussi ont besoin d’être chouchoutées. Nous devons les reconnaître quand elles surviennent puis les accueillir car elles ont une utilité. Puis ensuite elles passent. Une émotion finit toujours par passer. On peut utiliser le corps et revenir dedans si on est envahie par une émotion.

Quand on travaille, ce n’est pas seulement du cerveau et de la volonté. Le corps est aussi nécessaire. Par exemple, on peut aller marcher quand ça sature. on peut raisonner en marchant. Ça marche très bien. plus on fait bouger son corps, plus ça fonctionne bien dans le cerveau.

7 jours pour ajouter un supplément d'âme à votre vie professionnelle (grâce à l'intuition)

Please enter your name.
Please enter a valid email address.
Something went wrong. Please check your entries and try again.

Pionnière, Visionnaire et Stratège intuitive, je suis experte en reconversion professionnelle et entreprenariat des femmes.

Vous êtes une femme ambitieuse et déterminée avec un côté électron libre ?

Nous sommes faites pour nous entendre si vous voulez que je vous aide à allier stratégie ET intuition au service de votre réussite professionnelle -

Contactez-moi si vous êtes prête à vivre une expérience haut-de-gamme et innovante.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.