Les questions à se poser avant de changer de métier

questions-poser-changer-metier
1 personne sur 2 a déjà changé d’orientation professionnelle selon la dernière enquête IPSOS pour l’AFPA, publiée en novembre 2012. Qu’il s’agisse d’un choix personnel volontaire ou de la conséquente d’une perte d’emploi, la reconversion s’est avérée positive à de nombreux égards : 64% ont gagné en épanouissement professionnel et 56% en conditions de travail.

La condition du succès de la reconversion : une bonne préparation. Aperçu des 4 questions essentielles à se poser avant de franchir le pas.

© DR

© DR

Quelle est votre motivation pour changer ? Vous vous ennuyez au bureau, il n’y a pas de perspectives d’évolution dans votre société, vous voulez plus d’indépendance, trouver un travail qui ait du sens… Autant de bonnes raisons de s’interroger sur l’éventualité de changer de métier. Mais il faut être au clair sur ces raisons. Prenez donc un moment pour vous poser tranquillement et les identifier.

Quel sont vos atouts professionnels ? Se reconvertir professionnellement revient a minima à changer de secteur d’activité et, dans de nombreux cas, à exercer un métier différent. Un tel saut vers l’inconnu ne s’improvise pas. Il vous faut donc être conscient de tous les atouts qui peuvent vous aider. Faites donc le bilan de votre parcours professionnelle pour faire ressortir vos forces.

Quels sont vos besoins ? A présent que vous êtes au clair avec vos motivations et vos points forts, réfléchissez à ce dont vous avez besoin pour y arriver. De l’information ? De nombreux sites existent sur internet, mais vous pouvez aussi vous rendre à la Cité des Métiers ou au FONGECIF de votre région. Une formation ? Renseignez-vous sur vos droits à bénéficier d’un Congé de formation, le CIF. Ou bien vous n’arrivez pas à avancer seul et vous avez besoin d’aide ? Faites appel à un conseiller en évolution professionnelle qui vous guidera pas à pas dans cette transition – dans ce cas, passez-moi un mail sans tarder, je vous offre un premier entretien de 30mn gratuit et sans engagement !

Qui sont vos soutiens ? Pendant cette période de transition, il va être essentiel de bien vous entourer. Plus de place pour les peureux, les envieux, les jaloux ou les mesquins. Aussi, repérez dès à présent les personnes qui sauront vous encourager. Qui autour de vous est capable de vous écouter lors de moments de doute ? Qui va se réjouir de chaque pas en avant vers votre succès ? Prévenez-les de votre intention et sollicitez-les autant de fois que nécessaire.

Pour finir, je le sais car je suis moi aussi passée par là (voir mon parcours), se reconvertir est à la fois source de grande joie mais aussi un défi de chaque jour. Il faut s’armer de patience et garder le cap vers l’objectif. Car les moments de doute s’infiltrent insidieusement à chaque difficulté. Pour ma part, le bilan de compétences que j’ai fait à ce moment-là m’a beaucoup aidée, je n’y serais pas arrivée toute seule. Ou alors en beaucoup plus de temps. J’ai aussi eu la chance d’être accompagnée par une super conseillère – je la remercie au passage ! – qui m’a toujours écoutée sans me juger, même quand je lui racontais mes rêves de reconversion qui me semblaient impossibles, et qui a su m’encourager.

Aussi, j’espère que ces quelques questions essentielles, issues de mon expérience personnelle mais aussi professionnelle depuis que je suis experte des reconversions, vous aideront dans la préparation de votre nouvelle vie !

–> Et vous, vous êtes-vous posé les mêmes questions ? Partagez vos témoignages ici, je suis curieuse de les connaître !

7 jours pour ajouter un supplément d'âme à votre vie professionnelle (grâce à l'intuition)

Please enter your name.
Please enter a valid email address.
Something went wrong. Please check your entries and try again.

Pionnière, Visionnaire et Stratège intuitive, je suis experte en reconversion professionnelle et entreprenariat des femmes.

Vous êtes une femme ambitieuse et déterminée avec un côté électron libre ?

Nous sommes faites pour nous entendre si vous voulez que je vous aide à allier stratégie ET intuition au service de votre réussite professionnelle -

Contactez-moi si vous êtes prête à vivre une expérience haut-de-gamme et innovante.

4 Comments

  1. Anne Tournadre sur 4 juin 2013 à 6 h 29 min

    Très intéressant cet article. Merci de cette note d’espoir.
    Hélas entre vouloir se reconvertir, avoir ou acquérir les compétences… et se sentir bien intégré dans une culture d’entreprise, il y a encore un autre pas à franchir !
    Une reconversion, surtout si elle est subie, est toujours éprouvante. Etre un « atypique » peut être vu comme une richesse pour une société… ou comme une épine au pied.

  2. Marjorie Llombart sur 4 juin 2013 à 19 h 34 min

    Joli commentaire Anne !
    En tant qu’ « atypique » (voir mon parcours), j’ai préféré faire de ma spécificité une force et un atout. Ce n’est pas facile, certes, mais cela est possible, à condition d’avoir réfléchi au sujet et de savoir comment pouvoir utiliser ses compétences de manière optimale. La deuxième condition est d’avoir identifié le contexte adéquat dans lequel les mettre en œuvre.
    Quel bien-être une fois que l’on a trouvé sa place…

  3. Direct Alternance sur 29 novembre 2013 à 18 h 21 min

    Faire le métier qu’on aime est primordial, nous encourageons la reconversion professionnelle. En entretien d’embauche vous ferez bonne impression aux recruteurs car se reconvertir, surtout après 30 ans, est une preuve de motivation et d’ambition !

    • Dessine-moi une carrière sur 1 décembre 2013 à 17 h 02 min

      Tout à fait d’accord !
      Je rajoutais aussi que le retour au salariat est une des options de la reconversion. Il est aussi possible de créer son propre business ensuite.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 Partages
Partagez12
Partagez
Tweetez
Enregistrer4